Rechercher
  • Le fil d'Ariane

Prise en charge de l'acouphène chronique par la sophrologie

Selon des études récentes, on estime 15% de la population souffrant d'acouphène chronique. L'acouphène n'est pas une pathologie liée uniquement à l'âge, il peut se rencontrer tout aussi bien chez des jeunes exposés à de la musique trop amplifiée.

On chiffre à 14% dans une population jeune.


Les croyances à propos des acouphènes


✔Considérer que ce son est forcément peu intense puisqu'il dépasse de quelques dB à peine le seuil d'audition. L'acouphène peut très bien être ressenti comme fort chez certains sujets ou à certains instants.

✔Considérer que tous les individus sont dérangés pour les mêmes raisons. Certains sujets sont capables de se détacher le soir de l'acouphène en se plongeant dans un bon livre, alors que d'autres doivent relire plusieurs fois un même passage pour saisir de quoi il s'agit, tant leur attention est accaparée par l'acouphène. De la même façon, certains sujets découvrent rapidement qu'une conversation intéressante entre amis peut leur faire oublier l'acouphène, alors que d'autres constatent au contraire un renforcement de leur acouphène lorsqu'ils sont entourés de trop de bruit.

✔L'attitude inappropriée de chercher à se protéger de tous les bruits, de peur que l'acouphène devienne encore plus fort ou que l'audition se dégrade davantage.

✔ L'erreur la plus fréquemment à déplorer est de considérer qu'il n'y a rien à faire, puisqu'il faut quitter le clinicien sans avoir en poche le remède miracle tant attendu !


« On va vous aider, on a des solutions. »


Qu'est-ce que l'acouphène ?


L'acouphène peut être ressenti dans une oreille, dans les deux ou dans la tête.

« L'acouphène est une sensation auditive sans stimulation sonore extérieure ni signification, mais identifiable par ses caractères subjectifs : localisation, intensité, fréquence et timbre. Sous l'effet de processus cognitifs ou émotionnels, l'acouphène peut être vécu comme une expérience désagréable pouvant impacter la qualité de vie et les relations avec son environnement (bruits aigus, sifflements, grésillements ou bourdonnements). La prise en charge peut faire appel à des compétences pluridisciplinaires. » Médecin Orl, audioprothésiste, psychologue, sophrologue.


L'origine de l'acouphène ?

Il n'y a pas d'explication simple et claire. Ce qui est le plus couramment partagé par les médecins et les chercheurs : « C’est la façon dont le cerveau va traiter cette sonorité que lui envoie l’oreille. Il peut très bien la négliger et ne pas être gêné ou au contraire se fixer dessus » dit le Dr Martine Ohresser.


« On va vous aider, on a des solutions. »


L'approche du sophrologue spécialisé

Propose un accompagnement spécifiquement adapté aux symptômes. Met en place ou accélère le processus d’habituation grâce à un protocole spécifique de sophrologie.


Au fur et à mesure de l’accompagnement : ✔La personne gère mieux l’inconfort au moment des crises d’acouphènes ✔apprend à relâcher la pression ✔devient moins obsessionnelle ✔gère le fond anxiogène.


Le déroulé et bienfaits du protocole de sophrologie spécifique acouphène :

8 séances individuelles sur le rythme d'une séance par semaine.

✔ Action pédagogique ✔mise en place de réflexes détente en cas de crises ✔détourner l'attention du symptôme ✔meilleure compréhension et meilleure gestion des symptômes

✔ meilleure gestion émotionnelle ✔atténuation du caractère intrusif de l'acouphène.


Les 4 composantes du protocole de sophrologie spécifique acouphène :


Cognitive : se libérer des pensées négatives, défocaliser

Sensorielle : savoir se "poser" même avec l'acouphène, redécouvrir les 5 sens

Emotionnelle : atténuer l'anxiété, retrouver le calme intérieur

Comportementale : améliorer la qualité de vie, devenir autonome en cas de crises


Les outils spécifiques à la sophrologie


✔la respiration, une aide efficace au quotidien

✔ à travers le corps, rétablir l'équilibre sur le plan physique et nerveux

✔sophronisation : pour apprendre à lâcher et à programmer un nouveau comportement


Patricia Grévin, sophrologue, a créé une protocole spécifique de la prise en charge des acouphènes. Grâce à son travail clinique et une équipe pluridisciplinaire, elle a dernièrement (mai 2020) publié une étude dans les Annales françaises d'ORL, "première évaluation de la prise en charge sophrologique des acouphènes subjectifs".


Ariane Maïnini, sophrologue formée par Patricia Grévin au protocole spécifique de la prise en charge des acouphènes.






14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Suivez mes publications et actualités sur Mon blog : Le fil d'Ariane // Instagramariane_mainini_sophrologue // Facebook : ariane_mainini_sophrologue

arianemainini@yahoo.com // 06.11.45.93.71 // Sophrologue à Bordeaux © 2020 créé par le fil d'Ariane et www.celineviolet.com