Rechercher
  • Le fil d'Ariane

Disputes frères - soeurs

On ne nait pas parent, on le devient. C’est un apprentissage. Comme tout apprentissage, il y a des choses à connaitre. Comme tout apprenant, il faut se rappeler qu’au début vous êtes des débutants ! Pas de pression !


Juste reconnaitre vos propres limites en étant bienveillant envers vous-même quand vous vous trompez ou quand dans l’instant premier vous avez une réaction peu appropriée et qui ne prend pas soin à ce moment-là de la qualité de la relation.


On est humain !


L’important est de rester curieux tout au long de cet apprentissage et surtout de garder confiance en vous.


J’accompagne des parents qui viennent me voir pour des questions de conflits entre frères et soeurs.


Par expérience, je sais que les dérapages relationnels parviennent lorsqu'un individu n’est pas entendu dans ce qu’il ressent.


En tant que parent, vous pouvez améliorer la gestion des conflits de vos enfants, par l’écoute de leur ressentis.


Exemple 1

Au lieu de :


Votre enfant vous dit : « Maman, Julie dit que je suis un crétin »

Vous répondiez : « Contente-toi de l’ignorer »


Avec cette réponse, votre enfant ne se sent pas rejoint dans ce qu’il est entrain de ressentir là tout de suite, il reste démuni face à ce sentiment. Ce qui créé un sentiment de solitude.


Trouvez des mots pour exprimer ses sentiments


Votre enfant vous dit : « Maman, Julie dit que je suis un crétin »

Vous répondez : « C’est fâcheux d’entendre un commentaire comme ça »

Votre enfant répond : « oui ! »


Votre réponse, lui apporte le réconfort dont il a besoin, celui d’être écouté et entendu dans son ressenti ! Alors quelque chose en lui peut se détendre. Il sera automatiquement moins sur la défensive et pourra alors apporter une réponse à sa soeur depuis cet endroit en lui, plus apaisé.


Exemple 2


Votre enfant vous dit : « Il le fait exprès ! Il n’arrête pas de roter quand je suis là »

Vous répondiez : « Tu parles »


Avec cette réponse, votre enfant ne se sent pas rejoint dans ce qu’il est entrain de ressentir.


Trouvez des mots pour exprimer ses sentiments

Votre enfant vous dit : « Il le fait exprès ! Il n’arrête pas de roter quand je suis là »

Vous répondez : « Tu as l’impression qu’il le fait juste pour t’agacer ? »


Votre réponse, lui apporte le réconfort dont il a besoin, celui d’être écouté et entendu dans son ressenti !



La conversation prend une autre tournure, où chacun est pris en compte dans ce qu’il ressent.


Un rappel rapide


Frères et sœurs ont besoin qu’on reconnaisse leurs sentiments réciproques


#disputes #fraterie #conflitenfant #

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout